Découvrir

Deux jours sur la route des baleines 🐋

Partir sur la route des baleines c’est un incontournable au Québec. J’ai profité du séjour d’une amie chez moi pour le faire, voir les baleines c’était ce qu’elle attendait le plus. Le trajet sur un week-end me semblait ambitieux depuis Montréal, mais cela se fait très bien au final. Voici le récit de nos deux jours sur la Côte-Nord du Québec et la très charmante ville de Tadoussac.

Point Cétacé 👩🏻‍🔬

J’ai appris tellement de choses durant ces deux jours que j’avais le goût de partager toutes ces nouvelles connaissances avec toi.

Avant toute chose, qu’est ce que c’est exactement une baleine ? 

Si tu es vraiment chanceux (ou chanceuse) tu pourrais observer 13 espèces différentes de baleines dans la baie du Saint-Laurent. Sans compter les nombreux phoques ! La baleine est un mammifère marin, mais il y a des millions d’années c’était un mammifère terrestre à sabots à mi chemin entre l’hippopotame et le cerf. Et oui ! Il existe les baleines à dents et les baleines à fanons. Les premières mesurent entre 4 et 5 m comme le marsouins et le béluga. Elles ont des petites dents semblables aux dauphins et chassent les poissons de manière « classique ». Les secondes peuvent mesurer de 6 à 33 m pour les plus grosses espèces comme la baleine bleue, le plus grand animal vivant. Les fanons c’est de la kératine, la baleine engloutit une immense quantité d’eau (les poissons et autres organismes avec). Puis grâce à ce « filtre » que sont ses fanons, elle rejette le liquide et avale le reste. Sur 11 espèces de baleines à fanons dans le monde, 7 peuvent s’observer au Québec ! Le béluga, véritable mascotte de la région devient tristement en voie de disparition. Une raison supplémentaire de faire le déplacement.

Mais pourquoi on associe si souvent les baleines au Québec ?

L’embouchure du Fjord du Saguenay est un endroit assez unique où se mélangent les eaux profondes froides et salées, avec des eaux de surface plus chaudes. Ces conditions sont propices au développement des nutriments et des plantons, un festin pour les baleines qui viennent alors tout l’été faire des réserves de graisses pour l’hiver. En gros, elles passent 7 mois de l’année sur la Côte-Nord à se nourrir jour et nuit ! Le Parc marin du Saguenay-Saint-Laurent  est reconnu comme l’un des meilleurs endroits au monde pour observer les baleines: Voilà pourquoi.

Quelle est la meilleure période pour voir les baleines ?

Les cétacés sont présents de Mai à Octobre. Tous s’accordent pour dire que Septembre est la période la plus active. Chaque jour d’observation est unique et cela participe à toute la beauté du phénomène. Pas de sommeil pour les baleines, elles mangent aussi la nuit. Du coup, peu importe l’heure à laquelle l’envie te prend, tu es susceptible d’en voir une. Si tu viens en hiver dans la région, tu pourrais observer des bélugas, qui eux vivent à l’année dans la baie.

Centre d’interprétation et d’observation de Cap-de-Bon-Désir

Un week-end sur la route des baleines 🙋🏻

Si comme moi, tu ne peux pas prendre de jours et que tu hésites à faire le trajet sur un week-end : Rassure toi c’est possible ! En revanche, il faudra partir de Montréal le vendredi soir, pour couper la route à Québec. Nous avons quitté la ville à 17h30, avec le traffic et une pause repas, nous sommes arrivées sur Québec à 22h.

Le lendemain, je devais rouler de Québec à Les Bergeronnes en passant par Tadoussac et son traversier (soit 237km). C’était d’ailleurs une expérience amusante, pas de quoi s’angoisser comme je peux lire sur Internet. La traversée est gratuite et dure moins de 10 minutes, si tu loupes le traversier, tu attends moins de 15 min avant le prochain. Nous avions RDV à 12h chez Mer et Monde pour une excursion d’une demie-journée en kayak de mer. En partant à 8h, nous sommes arrivées juste à l’heure pour l’activité.

Vivre l’immersion avec Mer et Monde Écotours 🚣‍♀️

Plusieurs options s’offrent à toi pour observer les baleines : en bateau, en zodiaque, en kayak de mer ou à pied depuis le rivage. Outre les débats écologiques sur le sujet, je ne voulais pas prendre de bateau car je souffre du mal de mer. Sache qu’avec un enfant de moins de 7 ans, tu n’auras le choix que du bateau ou d’un zodiaque fermé. Les femmes enceintes et personnes sujettes aux problèmes de dos ou d’autonomie ne seront pas admises sur les zodiaques. Tout au long du fleuve, tu peux profiter du spectacle depuis la rive. C’est gratuit ! Les spots les plus connus sont le sentier de la Pointe de l’Islet à Tadoussac et le Cap-de-Bon-Désir aux Bergeronnes. 

Kayak de mer avec Mer et Monde Écotours

Peu importe le moyen d’observation choisi, les distances de sécurité à respecter sont les même. Ce qui signifie que tes chances de « bien voir » une baleine sont identiques en bateau ou en kayak. Le kayak de mer assure une expérience authentique et au plus près de la nature. J’ai choisi la demie-journée en mer pour 66$ (hors taxes). Mer et Monde propose cette sortie du 20 Mai au 10 Octobre cette année, avec des départs quotidiens à 8h, 12h et 16h. Tout est fourni et on pratique le kayak en tandem. Sur les 3h30 dispensées, l’activité débute par une heure d’initiation et préparation sur terre, puis de 2h30 en mer. Thomas et Christophe étaient nos guides, nous avons divisés le groupe entre anglophones et francophones. Thomas nous a parlé de l’espèce en générale, des raisons de sa présence, et tous les petits détails que j’ai cité plus haut.

Notre groupe de 8 personnes est parti pour une excursion aux conditions idéales. Le fleuve était d’un calme olympien : Pas un mouvement à l’horizon ce qui facilitait grandement l’identification des baleines. Soleil, ciel bleu, chaleur que demander de plus ? Nous avons eu la chance d’en voir de nombreuses ce jour là, dont un rorqual commun (ou bleu l’identification reste incertaine lol). Le mammifère n’avait pas été vu depuis quelques jours, son chant (cri ?) était impressionnant. On pouvait voir au loin le geyser de son souffre qui laissait imaginer sa taille. Nous avons vu plusieurs marsouins semblables à des petits dauphins foncés, souvent en groupes qui plongent de façon synchronisée. Quelques phoques mais surtout plusieurs petits rorquals (sur ma photo plus bas, je conçois la qualité est naze mais j’avais pas mon matos sur le kayak…). Nous en avons vu une dizaine, pas facile à immortaliser, sur beaucoup de mes clichés il a déjà disparu sous l’eau. Mais ce spectacle se vit sur le moment. C’est bien plus émouvant de le voir en vrai, réaliser qu’il a plongé et nagé juste en dessous de nos kayaks. La seule petite déception c’est de n’avoir pas vu de béluga. Rien à redire sur cette expérience magique et suspendue que je souhaite à tous ! Tu sens que je suis émue, rien que d’en reparler ?

Un « petit » rorqual sur le Fleuve du Saint-Laurent

 

La vie sauvage s’est poursuivie car Mer et Monde propose également des hébergements écologiques sur leur site. Une zone de camping au plus prés de la rive et au contact permanent des baleines. Des refuges conforts, éclairés à l’énergie solaire et chauffés au bois. Ainsi que des prêts-à-camper tout inclus avec terrasse et feu de camp. Mer et Monde m’y a gentiment invité une nuit. On va pas se mentir, je suis pas du tout une habituée (ou une fan) du camping. Mais j’étais motivée après cette journée à jouer le jeu des toilettes sèches.

Le prêt-à-camper dispose de tout ce qu’il faut pour une nuit plus que confortable. Deux lits doubles avec oreillers, draps et sacs de couchage fournis. Il y a tout le nécessaire de cuisine (et plus !) pour te préparer un plat à la gazinière dehors, et manger sur la terrasse face à une vue magnifique. Les douches sont très propres, les toilettes sèches aussi. Tu as des toilettes régulières à l’accueil (ouvert jusque 22h) et au bloc sanitaire avec des prises électriques et un lavabo. À la tombée de la nuit, tu pourras rester à la belle étoile pour écouter le souffle des baleines à la lumière d’un feu sur ta terrasse. Du bois est disponible à l’achat sur place. N’oublie pas d’apporter de l’eau (pour boire, cuisiner ou autre), une batterie de secours, une lampe torche (pas d’électricité sur le camp) et des pièces 0,25$ pour faire fonctionner la douche.

Vue de notre prêt-à-camper Mer et Monde

Une journée à Tadoussac ⛪️

Alors que je pensais me réveiller aux aurores, j’ai ouvert les yeux à 9h30 ce qui a un peu accéléré mes plans du Dimanche (et qui montre qu’on dort très bien dans un prêt-à-camper).

Nous sommes allées au Centre d’interprétation et d’observation de Cap-de-Bon-Désir qui se trouve juste à côté de Mer et Monde. Pour les 150 ans du Canada, le centre est totalement gratuit ! Il est encore ouvert jusqu’au 9 Octobre, il faudra attendre la réouverture en Juin 2018 sinon. De nombreuses activités sont proposées sur place, l’observation sur le cap vaut le détour. En contre-bas du phare, après une courte randonnée de quelques minutes au milieu des arbres, l’endroit apparait aménagé pour un moment agréable au bord de l’eau. Des guides sont présents pour répondre à toutes tes questions. L’alternative est plus qu’intéressante pour ceux qui souhaitent rester sur la terre ferme. En 20 minutes sur place, nous avons vu deux petits rorquals comme la veille. En plus, il est possible de rester toute la journée et d’y pique-niquer.

 

Centre d’observation des baleines du Cap-de-Bon-Désir

Il nous a fallu 20 minutes à peine pour rejoindre le centre ville de Tadoussac depuis Les Bergeronnes. À temps pour le repas du midi ! Bon plan : j’ai trouvé un parking gratuit au dessus de la Maison du Tourisme de la Côte-Nord, au croisement de la Rue des Jésuites et de la Rue de la pointe (ICI).

L’activité de cette ville trop mignonne se concentre sur les Rue des Pionniers et Rue du Bord de l’eau. Tout se fait facilement et rapidement à pied. Nous avons mangé au restaurant La Galouïne, avec l’envie d’un plat de poisson frais. Bien que la qualité était au RDV, le service était médiocre… On a pris le dessert et une boisson chaude au Café Bohème en terrasse juste à côté, le temps était parfait. Tout comme leur chocolat chaud maison épicé et leur fondant.

On est descendues sur le côté de l’église pour se promener le long de Baie. La chapelle en bois de cette allée est l’une des plus vieille d’Amérique du Nord. Très jolie, elle vient d’être rénovée. Tu trouveras sur la droite l’hôtel Tadoussac, qui a des airs du Normandy de Deauville. La vue parle d’elle-même. Nous sommes restées assises presque 1h là à apprécier le moment. On voulait visiter le Poste de traite Chauvin, une réplique d’un des tout premier poste de traite de fourrure, mais il était fermé.

En continuant la rue jusqu’au bout on a atteint le Centre d’interprétation des mammifères marins (CIMM), de là débute la promenade du sentier de la Pointe de l’Islet. Elle fait 900m pour 15 min de marche et offre un autre point de vue superbe sur le fjord et le fleuve. Il faudra prévoir des souliers adéquats ! Une fois n’est pas coutume, les petits rorquals étaient de la partie, mais toujours aucun béluga… Sur le chemin du retour au centre-ville, on a pas résisté à l’appel de la Microbrasserie de Tadoussac. On a fait un testing de quatre bières brassées sur place, une sans alcool pour moi : La route est longue. Testées et grandement approuvées, on est reparties avec une cannette de chaque pour la maison.

Petit lieu insolite, je t’invite à rejoindre la Rue des Pionniers par le chemin du Parc de nos Ancêtres. Le sentier de 600 m a un petit dénivelé mais le parcours est poétique.  Nous étions seules à déambuler sur les ponts et escaliers, à lire les poèmes accrochés un peu partout au son du ruisseau et à l’odeur des sapins.

J’ai repris la route à 16h pour Montréal, le trajet était un peu long mais pas difficile, avec une bonne playlist le tour est joué ! Et puis franchement, les fjords et le fleuve par la fenêtre quand tu roules c’est tellement beau. À 22h et une pause bouffe plus tard, nous étions arrivées sur le Plateau.

Si tu as le temps (et je l’ai eu !) : Arrête toi ICI à Saint-Siméon et ICI au Port-Au-Persil pour prendre de belles photos. Au dessus des Bergeronnes, admire le coucher du soleil depuis ce point de la ville des Escoumins. C’est la photo qui illustre l’article. D’ailleurs voici en vrac quelques clichés de ce week-end inoubliable !

As-tu déjà vu les baleines ? En bateau, zodiaque, kayak, à pied ?
Qu’est ce qui te tente le plus ? Et Tadoussac ? 

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Thomas 29 septembre 2017 at 22:14

    Plaisir de t’avoir guidé, content que ça t’ai plu !

    • Reply Marine 30 septembre 2017 at 21:06

      Hey Thomas,

      Contente de te trouver ici. J’étais effectivement une superbe après-midi. Merci à toi !

    Leave a Reply