Local Vie quotidienne

J’ai testĂ© la culotte menstruelle đŸ©Č

culotte menstruelle mme lovary

Parler des rĂšgles, c’est encore perçu comme dĂ©gueu et pas trĂšs rĂ©pandu, mĂȘme en 2020! Ça reste ultra tabou alors que ça concerne TOUTES les femmes et qu’il n’y a rien de plus naturel… Il y a encore dix ou vingt ans, on ne se serait pas posĂ© de questions sur les tampons ou les serviettes hygiĂ©niques, aujourd’hui les chiffres font froid dans le dos! Il y a mille et une raisons de vouloir passer Ă  la culotte menstruelle, voici mon expĂ©rience honnĂȘte.

Quelques faits intéressants

A l’Ă©chelle mondiale, 1 447 serviettes hygiĂ©niques sont utilisĂ©es chaque seconde, soit 45 milliards par an. Une femme utilise en moyenne 290 protections hygiĂ©niques par an pour une dĂ©pense d’environ 983$. La serviette ou le tampon qu’on porte entre 3 et 4 heures met 450 Ă  500 ans Ă  se dĂ©composer dans l’environnement. Et pour finir, on estime qu’une femme produira 100 Ă  150kg de dĂ©chets hygiĂ©niques durant sa vie. VoilĂ  j’arrĂȘte lĂ  parce-que je suis sĂ»re que tu n’es pas bien. J’Ă©tais dĂ©pitĂ©e quand j’ai pris connaissance de ces chiffres.

Prendre conscience de ce flĂ©au et vouloir changer ses habitudes c’est dĂ©jĂ  un premier pas important. Certaines petites chanceuses peuvent mĂȘme se faire encourager par le gouvernement et obtenir un remboursement de leurs culottes menstruelles Ă  hauteur de 100$! En effet, au QuĂ©bec il existe des subventions dans plusieurs municipalitĂ©s. Je ne sais pas toi, mais ça m’aurait clairement convaincue! Malheureusement le Plateau Mont-Royal ne fait pas partie de la liste… Mais cinq autres arrondissements de MontrĂ©al, si. Toutes les informations se trouvent sur cette page.

Pourquoi je suis passée à la culotte menstruelle?

On peut dire que j’ai de la chance en terme de rĂšgle. Avec ou sans pilule, j’ai des rĂšgles rĂ©guliĂšres, Ă  flux normal, qui durent 4 ou 5 jours maximum et sans mal de ventre ni symptĂŽme. Depuis 15 ans, j’utilisais des tampons, jours et nuits sans problĂšme. Je n’avais pas fuites ou d’accidents. Bref, mes rĂšgles n’ont jamais Ă©tĂ© dĂ©rangeantes.

J’ai arrĂȘtĂ© de prendre la pilule il y’a deux ans maintenant, sans raison particuliĂšre, par flemme d’aller chez un mĂ©decin ici au QuĂ©bec, sans sĂ©curitĂ© sociale et sans rien connaĂźtre au systĂšme de santĂ©. Puis Ă  part un flux plus important les deux premiers jours de mon cycle, je n’avais aucun changement. J’ai juste pris l’habitude de changer plus rĂ©guliĂšrement mon tampon ces jours-lĂ . Seulement il y a 6 mois, j’ai commencĂ© Ă  ne plus supporter les tampons : inconfort, sĂ©cheresse, irritation. Je ne comprenais pas trop, j’utilisais la mĂȘme marque depuis des annĂ©es, rien n’avait changĂ© Ă  mon quotidien. Beaucoup sont adeptes de la cup, j’ai essayĂ© Ă  plusieurs reprises avant ça et c’Ă©tait des Ă©checs cuisants. Ça ne me disait rien du tout d’encore une fois m’y remettre. Je suis repassĂ©e aux serviettes hygiĂ©niques pour voir et les dĂ©sagrĂ©ments se sont grandement attĂ©nuĂ©s.

Par contre, sans mentir, c’Ă©tait vraiment l’enfer. Je n’avais pas de culotte adaptĂ©e aux serviettes de jour ou de nuit. Je n’Ă©tais pas du tout Ă  l’aise, cette fameuse impression de porter une couche. J’avais souvent des fuites, surtout la nuit, et ça en plus d’ĂȘtre embarrassant, c’est chiant Ă  laver…

En repassant aux serviettes hygiĂ©niques, j’ai eu le dĂ©clic (visuel) de voir concrĂštement les dĂ©chets qu’on produit (malgrĂ© nous les filles!) quand on a nos rĂšgles. Je ne me suis jamais non plus posĂ©e la question de ce que je mettais dans mon vagin (sans jeu de mots pourri!). Ça fait vraiment peur quand on se penche sur la question de la composition de nos protections hygiĂ©niques. J’avais depuis un petit moment en tĂȘte la curiositĂ© des culottes de rĂšgle (qui sont plus rĂ©pandues et dĂ©veloppĂ©es en France) mais je repoussais toujours le test, par apprĂ©hension surtout.

Mon test de culotte menstruelle avec Mme L’Ovary

Je me suis donnĂ©e deux mois, soit deux cycles diffĂ©rents de test avant d’Ă©crire cet article, mĂȘme si je suis persuadĂ©e que l’expĂ©rience sera de plus en plus naturelle. J’ai profitĂ© du fait que je suis souvent Ă  la maison en tĂ©lĂ©travail pour faire la transition et apprivoiser ces nouvelles culottes.

Mme L’Ovary m’a offert leur kit de base : 2 culottes de jour, 6 serviettes amovibles, 1 culotte de nuit et 3 sacs anti-fuites. Le tout pour 159,95$ (les produits d’hygiĂšne fĂ©minine sont dĂ©taxĂ©s au QuĂ©bec). J’ai choisi le kit avec la culotte de jour bikini. J’avais hĂąte pour la premiĂšre fois d’avoir mes rĂšgles.

La premiĂšre journĂ©e d’utilisation j’ai voulu voir les limites des culottes et des serviettes amovibles. Le premier jour de mes rĂšgles est le plus abondant, gĂ©nĂ©ralement j’utilise 3 tampons ou 2 serviettes. Comme j’Ă©tais Ă  la maison j’ai gardĂ© la mĂȘme serviette et culotte toute la journĂ©e en observant l’absorption de celles-ci. Je n’ai eu aucune fuite mais la serviette Ă©tait pleine et la culotte (qui contient aussi une couche absorbante) avait pris le relai. J’ai pu juger mon besoin, je sais maintenant aprĂšs plusieurs utilisations et tests qu’il faut que je change entre une et deux fois par jour la serviette pour rester au sec. C’est Ă©videmment diffĂ©rent pour chacune et mĂȘme si c’est pas le plus plaisant des moments, c’est indispensable pour adopter ce nouveau fonctionnement. En revanche, j’ai toujours du mal Ă  sentir mes rĂšgles couler. C’est une sensation que je n’avais pas du tout en utilisant des tampons et j’ai toujours un stress quand ça arrive. C’Ă©tait dĂ©jĂ  le cas avec les serviettes jetables, il n’y a pas grand chose Ă  faire. J’ai beau savoir que je suis « safe » avec ma culotte, je suis allĂ©e vĂ©rifier plusieurs fois aux toilettes que je n’avais pas de fuite… Pour ĂȘtre honnĂȘte, la culotte menstruelle le jour n’est pas une rĂ©vĂ©lation. J’Ă©tais plus libre et Ă  l’aise quand j’utilisais des tampons. Mais je ne peux pas remettre en cause son efficacitĂ©, elle fait trĂšs bien la job! Et ma poubelle de salle de bain Ă©tait quasi vide la semaine de mes rĂšgles. C’est vraiment une grande satisfaction, en deux mois j’ai clairement vu la diffĂ©rence.

J’ai passĂ© de superbes nuits dans ma culotte nighty bien enveloppante. Pas de bruits dĂ©sagrĂ©ables de frottements de serviette quand tu bouges, c’est vraiment le bien-ĂȘtre absolu. Le plus souvent mes fuites subviennent pendant la nuit donc j’Ă©tais impatiente de voir l’efficacitĂ© de la culotte. Tout s’est trĂšs bien passĂ©, rien Ă  dĂ©clarer. 100% satisfaite! Si je peux te donner un conseil c’est d’acheter une deuxiĂšme culotte de nuit ou prendre le kit essentiel qui en inclut dĂ©jĂ  deux. Ça facilite grandement le roulement d’une nuit Ă  l’autre. Sinon tu peux la rincer et laver Ă  la main le matin, la laisser sĂ©cher pour l’utiliser Ă  nouveau le soir, si t’es motivĂ©e. Le sĂ©chage est Ă  anticiper car il est plutĂŽt long. Enfin, la qualitĂ© du tissu de la culotte et des serviettes s’est un peu dĂ©tĂ©riorĂ©e aprĂšs un an d’utilisation.

Avec mon code promo OFFTOLOVE, tu bénéficies de 15% de rabais sur le site web!

Mon test de culotte menstruelle avec Knix

AprĂšs quelques mois d’utilisation des culottes Mme L’Ovary je cherchais un modĂšle plus discret et je voulais essayer une autre matiĂšre plus flexible et stretch que le coton. Je suis tombĂ©e sur la marque Knix en cherchant une autre entreprise canadienne. Leurs modĂšles sont basiques mais efficaces avec une grande variĂ©tĂ© de couleur pour s’adapter Ă  chaque carnation de peau et offrir une option « nude ». Ce qui m’a sĂ©duit c’est l’innovation du produit, les coutures trĂšs discrĂštes et des modĂšles Ă©lĂ©gants comme les culottes et strings en dentelle.

Je me suis achetĂ© le kit bikini de flux lĂ©ger : 4 culottes de jour et 1 short de nuit et 1 sac de lavage. Le tout pour 119$. J’ai Ă©galement achetĂ© un string anti fuite, ils ne sont disponibles que pour les flux lĂ©gers. Ma premiĂšre impression en les recevant c’Ă©tait Ă  quel point le tissu est soyeux et ultra agrĂ©able au toucher, on dirait la matiĂšre d’un legging de sport. Le short je ne l’ai jamais utilisĂ©, je le trouve trop grand, trop enveloppant et couvrant. C’Ă©tait comme porter un sous-vĂȘtement et un short de pyjama en un seul vĂȘtement, ça peut sĂ»rement plaire Ă  beaucoup mais pas confortable Ă  mon goĂ»t. J’ai en revanche adoptĂ© les culottes immĂ©diatement, le feeling est incroyable sur la peau, on ne les sent pas et on ne les voit pas! C’est un 20/20!

Elle demandent cependant une nouvelle pĂ©riode d’adaptation pour se changer, la serviette n’est pas amovible, tu dois donc changer ta culotte complĂšte et en avoir une autre de rechange sous la main si elle est « pleine » durant la journĂ©e. Il faudra aussi la rincer sous l’eau froide au plus vite possible. Pour le nettoyage, elles se lavent autant Ă  la main qu’en machine (dans le filet de lavage offert Ă  la commande). Et un autre gros point positif du tissu : il sĂšche super vite et ne bouge pas qu’un poil! Un an plus tard, mes culottes sont comme neuves.

C’est un gros coup de coeur qui m’a dĂ©finitivement fait passer Ă  la culotte menstruelle Ă  100%. Je suis fiĂšre de ne plus utiliser de protection hygiĂ©nique jetable. J’aime tellement mes modĂšles Knix que je les porte mĂȘme en dehors de mes rĂšgles! En shoppant sur le lien, tu Ă©conomiseras 15$ sur ton premier achat et j’aurais 15$ de crĂ©dit aussi. Merci d’avance je pourrais agrandir ma collection!

Les plus :
Aucune fuite, aucune tĂąche. Je suis obligĂ©e de mettre en premier ce plus parce-que c’Ă©tait ma plus grosse inquiĂ©tude. J’Ă©tais perplexe de l’efficacitĂ© comme tout nouveau produit inconnu. Jour ou nuit, je n’ai eu aucun incident. C’est un sans-faute qui vaut beaucoup!
La discrĂ©tion et le design sombre et Ă©lĂ©gant des culottes Knix. Je les porte souvent mĂȘme quand je n’ai pas mes rĂšgles ce sont mes sous-vĂȘtements prĂ©fĂ©rĂ©s. L’Ă©paisseur de la protection est invisible!
Le confort des culottes. J’aime que celles de Mme L’Ovary soient majoritairement en coton, Ă  94%, ça les rend douces et agrĂ©ables comme un sweat rĂ©confortant. Celle de Knix sont en Lycra et Nylon, elles sont souples et flexibles on ne les sent VRAIMENT pas! Moi, quand j’ai mes rĂšgles, je veux ĂȘtre Ă  l’aise avant toute chose.
Facile Ă  laver. Une fois la partie du rinçage effectuĂ©e, il faut juste mettre la serviette et/ou la culotte dans la machine Ă  laver (Knix offre un filet de lavage adaptĂ©). Tu peux aussi les laver Ă  la main. SĂ©chage Ă  l’air ou Ă  la sĂ©cheuse. Bref, elles s’adaptent Ă  tes habitudes de lavage.
Aucune odeur. Pas de chichis entre nous les filles, on est d’accord qu’on se sent pas super fraĂźche au moment de retirer son tampon ou changer sa serviette. Et bah franchement, zĂ©ro odeur dĂ©sagrĂ©able avec les culottes menstruelles, vraiment!
– Les culottes Mme L’Ovary ne sont composĂ©es d’aucun produit chimique toxique ni matiĂšre synthĂ©tique. Ça me parait Ă©vident mais je l’ajoute quand mĂȘme au cas oĂč.
Les options et modĂšles se renouvellent, il existe des strings et des bas de maillots de bains chez les deux marques.
LES DÉCHETS EN MOINS! C’est aussi Ă©vident mais ça se rĂ©pĂšte encore et encore.

Les moins (qui sont suggestifs):
Le design pas trĂšs sexy et trĂšs classique des culottes Mme L’Ovary. Mais aprĂšs c’est pas non plus le moment du mois oĂč on se sent la plus glamour non plus…
L’Ă©paisseur des culottes Mme L’Ovary. Le shorty de nuit est trĂšs Ă©pais mais honnĂȘtement ça me dĂ©range pas au contraire, la nuit c’est confortable. Par contre la protection intĂ©grĂ©e de la bikini plus la serviette amovible le jour, c’est trop Ă©pais Ă  mon goĂ»t. Sous un legging de sport, une robe moulante ou un pantalon fin, ce n’est pas discret.
La fabrication industrielle et délocalisée des culottes Knix. Bien que la marque soit nationale, engagée et soucieuse de son empreinte écologique, les produits sont fabriqués en Chine.
La couleur noire de la protection. On aime la couleur noire bien sĂ»r, mais au premier coup d’oeil pas facile de se rendre compte si on doit changer sa culotte ou non, comme avec une serviette blanche jetable. Mme L’Ovary propose des serviettes blanches naturelles et en coton 100% bio.
Le rinçage en lieu public. Quand tu dois te changer, l’idĂ©al c’est de rincer ta culotte ou serviette amovible Ă  l’eau froide. À la maison pas de souci, mais en dehors il faut un point d’eau dans les toilettes.
Avoir des culottes de rechange sur soi. Un peu plus encombrant qu’un tampon au fond de son sac, il faudra une culotte Knix de rechange en journĂ©e et la possibilitĂ© de la changer. Mme L’Ovary est plus pratique avec son systĂšme de serviette amovible.

➜ Pour d’autres expĂ©riences de vie quotidienne : C’est ici!

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply Charlotte 7 novembre 2020 at 03:27

    Je suis Ă  mon premier cycle d’utilisation, toujours en cours, et RÉVOLUTION ! J’avais l’habitude de la cup mais depuis quelques cycles je suis repassĂ©e aux serviettes car aprĂšs avoir lu plein de choses sur le choc toxique je n’étais plus safe…
    Bref, je valide ce premier essai.
    Je ne suis pas d’accord pour la couleur plus clair qui ne se laverait pas hyper bien (le sang quoi qu’on fasse mĂȘme Ă  l’eau froide c’est plus jamais net)! Donc contente que ce soit foncĂ© !
    Aprùs j’avoue que je vais avoir du mal à changer ça dans des toilettes publiques ! Mais pratique d’avoir des serviettes amovibles pour se sentir plus propre!
    Enfin, j’avais pris le kit de base et ajoutĂ© la culotte de nuit supplĂ©mentaire. J’ai bien fait car ça ne sĂšche pas si vite et, selon ce que j’avais lu il Ă©tait dĂ©conseillĂ© d’utiliser la sĂ©cheuse !
    VoilĂ  comme petit retour d’expĂ©rience, en tout cas une chose est sĂ»r, je profiterai soit de ton code soit de ton concours pour continuer l’aventure !
    Merci Marine !

    • Reply Marine 9 novembre 2020 at 00:02

      Salut Charlotte,

      Nice de lire un autre tĂ©moignage! Je ne suis pas sĂ»re qu’on s’est comprise haha je n’ai jamais dit que la couleur plus claire ne se laverait pas bien. Au contraire je dis que ça doit ĂȘtre plus simple de se rendre compte du flux avec la couleur claire comparĂ© aux serviettes noires.
      C’est clairement une bonne idĂ©e la deuxiĂšme culotte de nuit comme je le disais. AprĂšs la mettre dans la sĂ©cheuse, c’Ă©tait sur un des papiers de la marque que ça dit Ok aussi dans la sĂ©cheuse! J’ai pas vu de diffĂ©rence entre le sĂ©chage naturel et celui dans la laveuse!

  • Reply Celine 29 janvier 2021 at 15:27

    Bonjour,
    Est-ce que le code est encore valide ? Ça me donne vraiment le goĂ»t d’essayer ces culottes de lire ton article 🙂
    Merci !

    • Reply Marine 29 janvier 2021 at 21:14

      Bonsoir CĂ©line,

      Le code est toujours valide oui! Fais-toi plaisir 😃

      • Reply Audrey 17 fĂ©vrier 2021 at 21:13

        Bonsoir,

        Ce code ne semble plus valide malheureusement.

        Merci pour votre article, cela m’a dĂ©cidĂ© Ă  effectuer le changement.

        • Reply Marine 18 fĂ©vrier 2021 at 20:48

          Salut Audrey,

          DĂ©solĂ©e je pensais pas qu’il y aurait une date d’expiration. C’est vrai que ça fait quelques mois maintenant…

    Leave a Reply