Expat

5 nouvelles habitudes et 5 choses qui m’énervent

vie à Montréal

Cela fait 3 mois que je suis ici à Montréal, et crois-moi j’en ai des choses à dire ! L’Amérique du Nord compte de nombreuses différences avec la France (et l’Europe en général). Aujourd’hui, voici un article sur les 5 nouvelles habitudes que j’ai adopté en vivant à Montréal. Mais aussi 5 choses qui m’énervent et dont j’ai vraiment du mal à m’y faire.

Mes 5 nouvelles habitudes

  • Pour moi Amérique = New York = Femme d’affaire avec un gobelet de café à la main, et le combo jupe crayon et talons hauts. J’ai sûrement regardé trop de films. Bon le style en moins, tu peux me trouver à faire la meuf avec mon « coffee to go » tous les matins. Fini le mug de Nespresso à peine réveillée. Accessoirement tu pourrais aussi me voir avec deux ou trois tâches car c’est pas facile de marcher avec… Ca n’arrange pas mon addiction à la caféine tout ça.
  • Tout est ouvert les 7 jours de la semaine. Même le dimanche je peux faire mes courses, aller à la poste ou faire du shopping. Oui tu as bien lu aller à LA POSTE ! Tu te souviens la hantise d’avoir une lettre recommandée, car tu ne pouvais jamais aller la récupérer ? Ici c’est ouvert jusque 20h en semaine et 16h le week-end. Ne t’emballes pas trop, l’administration comme les mairies ou le service public restent fermés eux.
  • Je ne traverse plus quand le bonhomme est rouge. Avant, je ne respectais pas les feux de circulation, je traversais si je ne voyais aucune voiture. Maintenant c’est terminé, j’attends sagement mon tour. Outre le montant exorbitant de l’amende qui m’a convaincu la plupart des citadins les respectent, pourquoi pas moi ? Dans la même idée, j’ai appris à faire la queue pour monter dans le bus. C’est tellement plus apaisant d’être calme et civilisée dans les transports en commun.
  • Je ne fais plus attention à mon sac ou mon téléphone en terrasse ou dans un lieu public. Alors ça je dois quand même avouer que ça change la vie. En France, j’étais pratiquement agrippée à mon sac à main et ne sortais jamais mon iPhone dans le RER. Ici, quand t’oublies ton porte-feuille sur une table, t’as deux personnes qui te courent après pour te le rendre. C’est valable pour ton téléphone aussi !
  • Je passe mon temps avec mon Iphone greffé à la main… Bon ok c’était déjà le cas avant, mais maintenant je prends des photos de tout de rien en permanence. Je ne me lasse pas de Montréal et ses petits trésors cachés. À Paris, qui est pourtant magnifique, tu ne m’aurais jamais vu prendre quelque chose en photo, encore moins la poster.

J’oublie sans aucun doute quelques détails et la liste devrait s’allonger au fur et à mesure des saisons (l’hiver sera une source d’inspiration éditoriale j’en suis persuadée). On peut dire que j’ai déjà bien pris mes marques. En revanche, car je ne peux pas m’arrêter de râler du jour au lendemain, je n’ai pas pu m’empêcher de relever quelques points qui m’agacent au quotidien.

vie à montréal

Le Plateau Mont-Royal – Off to Montréal

Les 5 choses qui m’énervent

  • Les toilettes. Il faut m’expliquer le concept de ces énormes jours entre les portes. Car niveau discrétion, voyeurisme ou intimité on repassera. Sérieusement, j’ai toujours le stress de croiser une collègue au petit coin. On sait jamais qu’elle me zieute dans le miroir en se lavant les mains. Parce-que franchement c’est porte-ouverte, sans mauvais jeu de mot.
  • Les taxes et les pourboires. Toujours ce petit sursaut intérieur quand je passe à la caisse et qu’encore une fois j’ai oublié de prévoir les taxes non affichées sur les prix en rayon. C’est pas dur à mettre en place pourtant et ça éviterait que je passe pour une imbécile. « Vous êtes sûre ? C’était pas en promo les tomates ? » En attendant, c’est Le Juste Prix à chaque achat. C’est plus… C’est moins…
    Alors déjà qu’on est réputé les Français à ne pas trop maîtriser l’art du pourboire. Je suis toujours en panique lorsqu’arrive l’addition en fin de repas. Comment calculer ? Est-ce que c’est radin si je donne 15% ? Non stp regarde pas le ticket qui sort, attends que je sois dehors… Donc, je donne toujours plus et après j’me sens roulée.
  • La fréquence des métros. La Parisienne que je suis, enfin que j’étais, peste forcément sur ça. À quel moment c’est acceptable d’attendre 4 min à 8h30 en heure de pointe le matin ? Et je ne veux même pas parler des 12 ou 8 min à partir de 20h.Et tant qu’on y est, je voudrais dire un mot aux gens qui ne se serrent pas le matin : Il reste de la place ! Je prends tellement sur moi car j’essaie de pas faire mauvaise impression. Mais honnêtement les gars si on se pousse tous un peu, on en met encore 5 dans la rame et j’attends pas 4 minutes supplémentaires.
  • La fréquence du ramassage des poubelles. Dommage pour moi, je n’habite pas dans un immeuble où tu peux descendre tranquillou ton sac à la cave. C’est chacun sa poubelle chez soi alors je peux t’assurer qu’avec un passage par semaine le vendredi : c’est dur ! Donc, je triche et je la dépose de temps en temps quelques allées plus loin ou dans celle d’un restaurant ou d’un magasin à coté… Oh je ne me juge pas ! Après discussion, on est beaucoup à faire pareil.
  • Et enfin le racisme du Plateau. C’est quoi ce dédain du « T’es Française ? T’habites forcément sur le Plateau. » J’ai toujours honte de répondre que oui. Mais OH c’est trop bien le Plateau ! Qu’est ce qui se passe, c’est un Alcatraz pour expat ou quoi ? Je n’ai pas trouvé mieux niveau localisation, ambiance, mignonnerie des rues, parc au km carré, cafés et j’en passe. Et pour ta gouverne, sache que j’entends parler anglais en permanence dans les rues de mon quartier.

 

Ah je me sens mieux, d’avoir évacué ces petites frustrations.
Quelles sont tes nouvelles habitudes d’expat ?
Qu’est ce que tu ne supportes pas au Canada ? Dis moi tout, sois pas timide. 

vie à Montréal

You Might Also Like

24 Comments

  • Reply Our American Dream 3 août 2017 at 14:20

    Mais LOL le cliché de la femme d’affaire ! J’ai « tenu » 3 mois après j’en ai eu marre de galérer pour boire en marchant !
    Et les toilettes moi je le mettrais dans le positif ahah j’pense que j’ai un peu des tendances claustro alors les toilettes semi-ouverts dans lesquels tu risques pas de rester coincer je les aimeeeee 😀

    • Reply Marine 4 août 2017 at 15:45

      Les toilettes dans le positif c’est une première haha. Comme quoi ! Vu l’espace sous les portes ou au dessus tu peux y passer à l’aise si tu restes coincée.

  • Reply mathildelakhdar 3 août 2017 at 15:18

    Hahaha la dernière phrase de l’article est magique. Je n’ai pas compris non plus quel était le problème avec le Plateau lors de ma dernière visite à Montréal, je trouve que c’est un endroit superbe, qui ne voudrait pas y habiter ?
    Je pars vivre à Québec la semaine prochaine, je me demande s’il existe un quartier équivalent 🙂

    Merci d’avoir partagé tes impressions !

    • Reply Marine 4 août 2017 at 15:43

      Je t’en prie Mathilde. Je pourrais pas te répondre pour un équivalent du Plateau à Québec j’en doute.

  • Reply Birdofpassage America 3 août 2017 at 19:27

     »Non stp regarde pas le ticket qui sort, attends que je sois dehors » mdr j’adore ! et je valide les gens qui n’aiment pas le plateau c’est juste qu’ils n’ont pas les sous pour y habiter !! Mais merdeeeee c’est bien le plateau quoi 🙂

    • Reply Chris 4 août 2017 at 14:49

      c’est juste qu’il y a des quartiers mieux aussi … faut juste chercher

      • Reply Marine 4 août 2017 at 15:47

        Tu oublies (vu que tu nous as si bien cerné) que nous nous sommes ruées directement sur le plateau. D’ailleurs on en sort jamais. On ne connaît aucun des autres endroits ni quartiers de la ville de Montréal.

      • Reply Birdofpassage America 4 août 2017 at 16:35

        Il y a des quartiers sympas ! D’ailleurs j’habitais Jean Talon pendant 1 an et je travaille à Hochelaga. Mais apres j’aime la vie de quartier sur le plateau. Alors chacun ses goûts c’est sûr 🙂

  • Reply Sophie 3 août 2017 at 19:50

    Non mais TELLEMENT d’accord ! on a même pas fait exprès … mais **cliché** on vit aussi sur le Plateau. Eh ben tant mieux car c’est l’endroit qu’on préfère 🙂 bande de jaloux.

    • Reply Chris 4 août 2017 at 14:50

      c’est juste qu’il y a des quartiers mieux aussi … faut juste chercher. Arrêtez d’être parano, personne n’est jaloux de ne pas habiter dans un mini Paris

      • Reply Marine 4 août 2017 at 15:45

        T’as clairement pas compris le second degré de cet article. Je serais curieuse de savoir d’où tu viens et où tu habites..

    • Reply Marine 4 août 2017 at 15:42

      Il faut surtout habiter là où on se sent bien. C’est fou de devoir se justifier en permanence vis à vis du Plateau. Je ne sais pas comment a débuté cette fixette mais bon elle est encore bien ancrée.

  • Reply WeWaWeWo 3 août 2017 at 21:04

    C’est vrai qu’en terme d’ « optimisation de l’espace » dans le métro, on peut mieux faire 😉 Et c’est la même chose dans les concerts. Nous on se colle à tout le monde, eux ils gardent une distance de sécurité 🙂

    • Reply Marine 4 août 2017 at 15:40

      Je n’ai pas encore testé les concerts mais ça ne serait tarder je vais au Centre Bell dans quelques jours. Devrait y avoir la place quand même !

  • Reply Chris 4 août 2017 at 14:48

    Encore un blog sans intérêt autour du moi-je moi-je moi-je qui se croit vivre la vie de Sexe in the City à New York… t’es venue avec ta mentalité de parisienne et ça se ressent! D’ailleurs, pour en avoir parler avec bon nombre d’entre eux, les Québécois haïssent les Parisiens, qui ne représentent juste pas la France. Heureusement pour nous qu’ils font la différence. Ce journal intime écrit tristement n’en est qu’une pauvre illustration … une de plus.

    • Reply Marine 4 août 2017 at 15:38

      Merci Chris d’avoir pris le temps de venir te faire chier à mettre un commentaire sur un blog sans intérêt. Autour du moi-je ? Tu n’as clairement pas lu tous les articles traitant de l’aide à l’expat et les comparatifs que j’ai fait pour les différentes banques ou assurances. Ta haine des parisiens ou des parisiennes je sais pas, fais peur à voir. J’me demande comment les Québécois ne te haïssent pas toi et ton jugement à deux balles.

  • Reply Arthur 5 août 2017 at 02:08

    Tu fait quoi comme job ?

    • Reply Marine 8 août 2017 at 03:29

      Salut Arthur,

      J’en parle dans cet article, je suis coordinatrice web-marketing.

  • Reply Pauline 12 août 2017 at 15:58

    Haha pour le Plateau ! Je vis aussi à Montréal depuis plusieurs années et je t’avoue que je comprends pas non plus pourquoi tant de Français vont sur le Plateau, y’a tellement de quartiers mieux, plus verts, avec des apparts moins vêtustes et des loyers moins chers que sur le Plateau 😛

    • Reply Marine 14 août 2017 at 19:26

      Pour les appartements on est d’accord. Quoi que je vivais à Papineau avant et c’était pareil. Je sais pas pourquoi il y a autant de français mais je sais pourquoi les gens en général aiment ce quartier. Partage moi tes quartiers plus verts, plus neufs et moins chers ; j’irais visiter pour mon prochain bail lol !

      Je prends tous les bons plans moi.

  • Reply Sly 15 août 2017 at 08:54

    Bonjour, belle découverte que ton blog… c’est propre… bien construit, simple, efficace… en aparté..j’ai vécu plus de 10ans à Paris beaucoup de choses me rattache à cette ville et mettre tous les parisiens dans le même sac c’est un peu réducteur…. cependant en juin 2015, j’étais une semaine à Montréal pour la première fois et un chauffeur de bus 🚌 m’a demandé d’où je venais, je lui ai dit Paris et sa réaction Quand je suis sorti, m’a laissé comprendre qu’il n’était pas fan… sans doute lié à l’actualité à l’époque… on ne peux pas plaire à tout l’monde ! Y’a des conards et des conasses partout, des gens bien aussi, it’s a feeling, That’s all. J’ai 34 ans, certainement le plus vieux ici… j’ai reçu une invitation il y a 2jours (Pas encore répondu) je devrais parcourir plus attentivement ton blog. Sauf erreur de ma part, c’est fort probable, un bref article récapitulatif sur la réception du PVT, le délai avant de répondre et tout et tout, remarque il y a le blog pvtistes pour ça nom ? Suis sur tu ferais mieux et plus succint. Concernant le travail en tant qu’indépendant, (si je me décide à venir) j’ai besoin absolument d’une ligne fixe..avec une bonne connexion internet . et malheureusement avec Skype pour des raisons de concurrence, contrairement aux USA, impossible de souscrire à un number fixe 😱 ! J’ai signé dans une grande maison d’édition française concernant un jeu de carte spirituel, dont je suis l’auteur, suis autodidacte… modeste graphiste, créatif 👾, sans diplômes. Quand j’ai pris l’avion pour le 🇨🇦, un « jeune français de 24 ans » travaillant dans la réalisation numérique de film, m’ a confié avoir eu 16 propositions d’embauche, en France, un coup de fil pour un demi-entretien… on dit du Canada et notamment de Vancouver que c’est le Hollywood du Nord. Il y a des choses à ce niveau à Montréal il me semble, beaucoup de boîtes pour la pro effets spéciaux et tutti conti. Je ne cherche pas à intégrer cela… je ne connais pas ce milieu. J’ai juste une formation d’acteur à Paris (assi en 🐼 panda près du radiateur..) À une prochaine qui sait. 🛫🛬🏙

    • Reply Marine 22 août 2017 at 01:39

      Hello Sly,

      Merci pour ce message haut en couleur et pour ton témoignage.

      Tu trouveras tous les articles chronologiques sur les étapes du PVT ici dont le fameux remplir sa demande. Plus succinct pas sûr, mieux à toi de me le dire.

      Ici tu n’auras aucun soucis à ouvrir une ligne fixe (avec internet) ni à être travailleur autonome, tu ne seras juste pas éligible à la résidence permanente.

      Le Canada n’est tout de même pas un eldorado, ce jeune français a eu de la chance. Ces situations existent c’est sûr bien plus qu’en France mais il faut quand même se démener comme partout. Rare sont ceux (sauf métier ultra recherché et je pense pas que la réalisation en fasse partie) qui décroche leur contrat depuis la France.

      Bon courage à toi !

  • Reply Mario Pitt 23 août 2017 at 05:35

    Salut Marine, en tant que Québécois (puisque je suis un expat de 12e génération de la Bretagne) et Montréalais de naissance, je peux t’expliquer le phénomène du Plateau Mont-Royal. Les Français n’ont rien à y avoir ou si peu. Le plateau est perçu par plusieurs Québécois qui souffre de complexe d’infériorité d’arrondissement à Bobo snobillard de gauche, d’où le certain mépris non fondé envers tout ce qui habite ou fréquente ce magnifique endroit, surtout pour ceux qui sont politiquement près de la droite. Bref comme on dit ici comme en France, les frustrés, on vous emmerde!

    Je te souhaite un merveilleux PVT et si jamais ce PVT s’allonge alors tant mieux pour nous tous 🙂

    TOn cousin Mario Xx

    • Reply Marine 29 août 2017 at 05:06

      Salut Mario !

      Merci pour ton message comme il en existe que rarement. Ça fait bien plaisir ! J’ai bien ri en tout cas.
      Je suis là pour rester alors voyons ce que l’avenir me réserve dans ce beau pays.

    Leave a Reply