Bouffe Québec

La Sucrerie de la Montagne, une cabane à sucre ouverte toute l’année.

Ma passion pour la cabane à sucre n’est pas un secret, j’adore cette gastronomie éphémère qui annonce le printemps. Les plats réconfortants d’antan simples et copieux qui sentent bon le terroir québécois arrosé au sirop d’érable. Quand mes parents sont venus me rendre visite pour les Fêtes de fin d’année, je voulais absolument leur faire découvrir cette tradition. Je me suis donc mise à chercher une cabane à sucre typique ouverte à l’année. J’ai trouvé la Sucrerie de la Montagne à 40 min de Montréal dans la ville de Rigaud. C’était un coup de foudre (oui plus qu’un coup de cœur!) pour toute la famille.

Un décor enchanteur en forêt

Ce jour-là c’est jour de tempête et de gros flocons tombent du ciel. On se gare sur le parking et on s’engage à pied dans un sentier champêtre entouré de troncs d’érables nus. Le calme est total dans cette forêt, seuls nos pas dans la neige fraîche brisent le silence environnant. La météo idéale qui nous transporte dans cette scène hivernale, mais aussi dans un tout autre siècle. Quelques chalets en bois charmants se dessinent devant nous : un magasin général, une boulangerie, des maisonnettes, l’érablière et ses salles à manger. Le tout sur un domaine de 48 hectares classé « Site du Patrimoine québécois ».

Un héritage centenaire mis en valeur

Déjà plus de 120 ans que la Sucrerie de la Montagne est en fonctionnement. Au début pour une jouissance personnelle en famille (celle des Seguin) puis pour une activité commerciale (bien loin de celle qu’on connait aujourd’hui). Elle est ensuite vendue à Pierre Faucher en 1979 qui y travaille et affectionne particulièrement l’endroit. Le sirop d’érable il s’y connait, sa famille le travaille depuis 1905 en Beauce! Il apporte de nombreuses rénovations et agrandissements à l’érablière qui ne possédait ni électricité ni eau courante.

Les maisons bicentenaires rustiques mais rénovées à l’intérieur du domaine ont été achetées aux USA, démontées et remontées sur place. Un autre bâtiment étonnant est la boulangerie (érigée en 1982) qui possède un four à pain unique en Amérique du Nord. Effectivement, plusieurs fois par semaine le boulanger fabrique et cuit les pains qui sont mangés sur place dans les différentes salles à manger. Quatre salles à manger impressionnantes, qui sont aussi belles qu’authentiques, avec leur immense foyer. On oublierait presque qu’elles sont récentes (la dernière a vu le jour en 2016), car elles ont été construites dans un respect strict des matériaux qui eux sont très anciens (récupérés d’une vieille grange locale de plus de 100 ans).

Un amour inconditionnel du travail, des traditions, du patrimoine québécois et sa richesse.

Un menu traditionnel de cabane à sucre

Avec son érablière de 3000 entailles, l’eau d’érable est récoltée et transformée sur place en sirop de la manière la plus ancienne et traditionnelle qu’il soit. Une expérience éducative et ludique durant le temps des sucres. Pour la petite info, il faut 40L d’eau pour faire 1L de sirop! Le reste de l’année, on peut tout de même déguster le même menu au précieux nectar sucré. Mention spéciale à la purée de pommes de terre à l’ancienne, aux grillades de lard et la tarte au sucre. En revanche, pas de charrette tirée par les chevaux ou de chansonniers-musiciens en salle faute d’achalandage. Mais ce sont des activités que propose la Sucrerie de la Montage à l’année.

J’aurais pu rester là de longues heures, prendre un bouquin et m’assoir au coin du feu ou me promener dehors dans la forêt pour digérer. Je n’avais vraiment aucune envie de partir, j’étais juste bien, comme à la maison. La Sucrerie de la Montagne propose aussi l’hébergement dans ses maisonnettes rustiques avec le souper et le petit déjeuner.

Une entreprise familiale tournée vers le partage

Quatre générations de Faucher ont déjà tenu les rênes d’une érablière, d’abord en Beauce puis celle de la Sucrerie de la Montagne. Si Pierre a totalement étendu le domaine et y a développé le tourisme international; il est indéniable que la volonté de partager ce savoir-faire et d’échanger avec les gens motive au quotidien la famille.

On nous fait la visite du domaine, cette visite est gratuite et offerte à tous ceux qui en font la demande. Stefan, le propriétaire actuel, a pris le temps de discuter avec nous en nous offrant un verre. Il est finalement resté plus d’une heure à notre table, nous a accompagné dehors et nous avions du mal à nous quitter. La générosité, l’enthousiasme, la passion et l’accueil plus que chaleureux de la famille Faucher méritent à eux seuls de faire le déplacement dans ce petit bout de paradis de Montérégie.

J’ai déjà hâte d’y revenir!

➜ Pour d’autres articles sur les cabanes à sucre : C’est ICI!
➜ Pour d’autres activités en Montérégie : C’est ICI!

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply Charlotte 11 février 2022 at 23:41

    Avec toutes les fermetures, pas eu le temps l’an dernier d’en profiter (hors commande chez soi mais moins le charme de la cabane à sucre). Donc bien hâte d’en profiter cette année. Je note cette adresse, merci encore Marine de faire saliver 🙂

  • Reply Les cabanes à sucre autour de Montréal - Off to Montréal 6 mars 2022 at 23:44

    […] La Sucrerie de la Montagne en Montérégie […]

  • Reply Anne-Julie 24 mars 2022 at 15:25

    Miam, j’y vais la semaine prochaine, je les aime tellement!!!! Bouffe et ambiance top.

  • Leave a Reply