Expat PVT

Impôts et PVT : Faire sa déclaration sans comptable

L’angoisse totale des PVTistes est arrivée. L’anxiété des phobiques administratifs commence à monter. Nous sommes en mars et c’est le temps des impôts au Canada ! Depuis longtemps, je vois qu’on « doit » faire appel à un comptable pour se déclarer. Quand j’ai vu les prix entre 40$ et 80$ voir parfois 100$, je me suis dit qu’il y avait sûrement un moyen de se débrouiller soi-même. J’ai repris le logiciel « TurboTax » que j’avais utilisé pour mes impôts aux USA, et j’ai trouvé son équivalent québécois : TurboImpôt !

Je précise avant de continuer cet article, que je me base sur ma situation de célibataire sans enfant à charge et avec un seul et unique employeur depuis le début de mon PVT. Mon tuto peut être un peu différent de ce que tu verras. Il s’adresse également à ceux qui font leur PVT au Québec ! Pour toute question sur les conjoints de fait, les enfants, plusieurs contrats à déclarer ou les autres provinces du Canada, je ne serais pas la mieux placée pour te répondre.

Quand faire sa déclaration d’impôts en tant que PVTiste ?

De mi-février au 30 avril, dès que tu as ton T4, tes relevés 1 et 31 !

Que faut-il pour faire sa déclaration d’impôts en PVT ?

  • Ton T4 (remis par l’employeur)
  • Ton relevé 1 (remis par l’employeur)
  • Ton relevé 31 (remis par ton propriétaire)
  • Ton NAS (numéro d’assuré social)
  • Tes identifiants ARC ou Revenu Québec (pour ta deuxième déclaration)

Lorsque c’est ta première déclaration d’impôts au Québec

En vivant au Québec le 31 décembre 2018, que ce soit ou non tes premiers impôts canadiens, tu dois à la fois te déclarer à la province du Québec (Revenu Québec) et au gouvernement fédéral (ARC).

Lors de ta première déclaration tu dois envoyer par courrier ta déclaration auprès du Québec. Tu peux en revanche transmettre ta déclaration fédérale en ligne en te créant un compte sur l’ARC. Mais tu ne peux pas suivre l’avancée de celle-ci tant que ton compte n’est pas vérifié. Pour le vérifier, tu dois demander en ligne un code de sécurité qui te sera envoyé par courrier (cela prend un peu plus de 10 jours). D’où l’importance de bien renseigner une adresse valide ! Comme je ne suis pas sûre d’être toujours dans mon logement en avril ou mai, j’ai mis l’adresse d’une amie.

Une fois ton code en main, tu peux te connecter sur le site du service « Mon dossier », mettre à jour tes informations. Ou consulter tes avis de cotisation, ton T4 et pleins d’autres catégories. Pour Revenu Québec, il faut attendre ton avis de cotisation final par courrier. Sur cet avis se trouve un numéro d’identification. Ce numéro te permet de te créer un compte en ligne, et ainsi de transmettre tes prochaines déclarations de façon électronique.

Faire sa déclaration d’impôts sans comptable : avec le logiciel TurboImpôt

C’est ultra simple : tu réponds à des questions et le logiciel remplit ta déclaration au fur et à mesure. À la fin (ça m’a pris genre 25 minutes) tu imprimes les documents finaux pré-remplis, tu les signes et les envoies ! Et si tu es déjà passé(e) par un comptable ou un logiciel l’année précédente, tu peux envoyer tes déclarations en ligne. Le tout pour 19,99$ HT ou gratuit si tu choisis l’option sans aide.

Attention je ne suis pas comptable et je n’y connais rien à la fiscalité québécoise et canadienne ! Il est probable que j’ai sauté une ou deux déductions (ou pas!). Alors, si tu veux à tout prix le plus de remboursement possible, passe peut-être par un comptable. Mon but est surtout de me déclarer rapidement et correctement. Je suis passée par TurboImpôt en 2018 et j’ai eu un remboursement très semblable (même plus) à des amis. Ils étaient arrivés et avaient travaillé au Québec en même temps que moi et qui sont passés par un comptable. Adapte toujours ce que tu déclares à ta situation, ne suit pas exactement ce que j’ai fait.

Crée ton compte et commence ta déclaration ICI

Les délais avant de recevoir son remboursement

En 2018, j’ai soumis en ligne à l’ARC ma déclaration le 9 mars, j’ai reçu mon chèque le 20 mars. J’ai envoyé le même jour par courrier ma déclaration au Québec. J’ai reçu mon avis de cotisation le 18 mai (et plus tard, le dépôt direct sur mon compte en banque).

En 2019, j’ai soumis en ligne mes deux déclarations le 5 mars.

À savoir

  • Si tu as vécu dans plusieurs provinces canadiennes au cours de ton année fiscale, tu dois te déclarer auprès de la province dans laquelle tu vivais à la date du 31 décembre. Si par exemple tu as vécu à Montréal et à Vancouver, et que tu es à Vancouver le 31 décembre, tu ne dois pas faire ta déclaration à Revenu Québec. Mais tu dois indiquer à l’aide de tes documents T4 et R1, tes revenus québécois de 2018. Ta déclaration sera transmise uniquement à l’ARC.
  • Si tu n’es rentré(e) en France au moment de la déclaration d’impôts, tu dois te déclarer à la dernière province où tu as habité. Si tu es parti(e) du Canada le 7 juillet 2018 et que tu vivais et travaillais à Montréal en 2018, tu dois faire ta déclaration comme indiqué plus haut. Tu peux renseigner ton adresse en France comme résidence actuelle, et tu recevras normalement tout à cette adresse (ou en ligne si tu as déjà déclaré des revenus l’année précédente).
  • Personne n’a le même remboursement, ça ne sert à rien de te comparer aux autres qui remplissent aussi leur déclaration. Ton retour de crédit est calculé par rapport aux mois travaillés, mais aussi aux taxes que te prélèvent ton employeur. Il est normal d’avoir des différences de plusieurs dizaines de dollars.
  • Les remboursements indiqués par TurboImpôt lors de ma déclaration 2017 étaient exactement les montants que j’ai reçu en crédit.
  • Si tu payes encore des impôts en France (c’était mon cas ma première année de PVT), il est avantageux de les déclarer dans la partie « Déductions » à cette étape.
  • De même, si tu as travaillé une partie de l’année en France et une autre partie de l’année au Canada (on arrive pas tous le 1er janvier!), tu dois déclarer tes revenus français. Il y a une case « revenus étranger » à cette étape.
  • Être resident aux yeux des impôts : Si tu as vécu au Québec pendant plus de six mois au cours de l’année fiscale donnée, que  tu as occupé le même logement pendant plus de six mois et que tu as gardé le même emploi au moins aussi longtemps.
  • Si tu es arrivé(e) en PVT courant 2018 et que tu n’as pas travaillé, que tu n’as donc aucun T4, tu ne dois pas te déclarer. Mais pour tout salaire perçu, tu dois le déclarer et demander tes T4, même si c’était plusieurs petits jobs temporaires.
  • Enfin OUI c’est possible même en PVT d’avoir à payer des impôts ! C’est le cas des travailleurs autonomes qui reçoivent leur salaire en brut.

De rien 😘

Cet article n’est pas sponsorisé par TurboImpôt, mais si ils passent par là je suis preneuse! Haha

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply Ophélie 18 mars 2019 at 01:38

    Salut Marine,

    C’est notre première déclaration ici avec Valentin, et on est mitigé entre la demande en ligne et le faire faire par un comptable. À ton avis, c’est quoi le mieux pour une première fois ? Est-ce qu’on risque pas de se tromper en le faisant par internet ? Ou d’oublier des éléments ?

    Merci,
    Ophélie.

    • Reply Marine 18 mars 2019 at 02:03

      Salut Ophélie,

      Je peux pas choisir à ta place. Comme je le dis dans mon article même pour ma première déclaration je l’ai faite en ligne. Je ne peux pas dire si j’ai oublié quelque chose mais j’ai répondu à toutes les questions puis je n’ai pas eu moins d’argent que ceux qui sont passés par un comptable (et qui ont envoyé une déclaration semblable à la mienne).

      Si tu te trompes vraiment beaucoup il y a de toute manière une vérification par le fédéral ou le provincial derrière. On ne classe pas mon dossier des qu’il est reçu.

      Je l’ai fait car je suis seule (même si t’es en couple c’est simple) mais surtout car j’ai qu’un seul emploi. Peut être si j’en avais eu 3 différents j’aurais hésité à prendre un comptable. Quoi que le logiciel est vraiment bien expliqué.

      Rien ne t’empêche de te créer un compte et essayer c’est gratuit et tant que tu ne soumets pas en ligne ou que tu n’envoies pas par courrier ce n’est pas fait ! Simule une déclaration, vois ce que tu es sensée avoir en retour d’impots puis va voir un comptable si ça te fait trop peur pour une première. Mais si tu as le même montant à la fin t’aurais pu économiser…

  • Reply Bérénice 20 mars 2019 at 22:34

    Hello,
    Merci beaucoup pour ton article, ça aide vraiment !
    J’ai 2 petites questions par contre :
    Concernant le relevé 31, je ne suis pas sur le bail et je n’ai donc rien reçu du propriétaire. Est ce que ce document est obligatoire ?
    Est ce que pour l’envoi du chèque (en vue d’un remboursement) on peut mettre une adresse postale autre que la sienne si on sait qu’on déménage bientôt ?
    Merci 🙂

    • Reply Marine 22 mars 2019 at 23:04

      Salut Bérénice,

      Le relevé 31 n’est pas obligatoire mais il te permet d’être éligible à une aide financière toutes les 2/3 mois. Comme tu n’es pas sur le bail tu ne pourras pas en bénéficier malheureusement. Il aurait fallu que tu sois sur le bail, comme résidente (à proprement parler) du Québec. Il faut également être locataire depuis plus de 6 mois pour l’avoir.

      Tu peux aussi mettre une adresse différente mais je te conseille de configurer ça sur ton compte ARC et non dans ta déclaration. Car l’ARC prend l’adresse en compte que tu lui donnes. Et que au moment de ta déclaration tu étais encore à ton adresse actuelle. Envoie leur un message ou appelle-les pour être sûre!

  • Reply Océane 10 avril 2019 at 11:36

    Salut Marine,

    Mon copain s’apprête à faire sa première déclaration, et j’ai quelques questions.
    Nous avons résidé 6 mois à Montréal en 2018. J’étais en stage Coop et lui en PVT. Nous sommes arrivés le 26 avril 2018 et rentrés en France le 28 octobre 2018. Mon copain a travaillé durant les 6 mois de son PVT.
    Nous avons été locataires d’un appartement 6 mois tout pile : pouvons nous être considérés comme résidents ?
    Nous n’étions plus au Canada en fin d’année, donc c’est normal que nous n’ayons pas reçus le relevé 31 je pense.

    Avec tout ça, penses-tu que mon copain soit éligible à la déclaration d’impôts ? Il a eu son T4 et relevé 1.
    Doit-il déclarer ses autres revenus en France en 2018 ?

    Merci d’avance pour tes réponses,

    Océane

    • Reply Marine 13 avril 2019 at 18:31

      Salut Océane,

      Tout d’abord, ton copain a travaillé donc il doit faire sa déclaration peu importe le temps qu’il est resté. Il n’a pas le choix. Ensuite pour être considéré comme résident fiscal c’est 183 jours sur le territoire.

      Pour le relevé 31, c’est ton propriétaire qui te le donne pour le crédit d’impôt pour solidarité. Tout dépendant comment vous étiez dans ce logement (bail, sous location, air bnb je sais pas…).

      Il doit aussi bien sûr déclarer ses revenus étranger dans la partie où il déclare ses revenus québécois.

    Leave a Reply